le point imaginaire

les derniers textes

Cinq dernières rives…

la rue de la ville

16 août
mais pourquoi la rue de la ville

comment en parler

7 août
les lundis

continuée

12 juillet
la terre fume sa brume

senteurs

18 juin
après la pluie

impressions marseillaises

8 mai
la douceur du printemps

senteurs

Après la pluie, l’air était chargé des parfums
de chèvrefeuille, remontant la haie de buis,
d’étamines perlées du tilleul
et des senteurs parme des fleurs de lavande.