le point imaginaire

< écriture au fil des jours < dans l’image

Les derniers textes…

la ville rapiécée

7 juin
l’agent veut

life abstractions

25 juin 2017
translations

le camion rouge

26 avril 2017
déstructuration

en jaune sur fond gris

13 avril 2017
rien de plus

mathématique du paysage

6 mars 2017
il se compte
|

la ville rapiécée

l’agent veut influencer le territoire urbain, croit le recomposer dans ses pseudo-failles, remailler, a-t-il conscience que l’oubli préside au remplacement, il tente le tout pour le tout, initiatives grises plus ou moins malheureuses, les vieilles strates sans les références nouvelles, la rue est déjà plus loin dans ses mutations, et n’a pas besoin de faire retour arrière, seul l’agent croit encore qu’il peut retrouver une unité qu’il a contribué à perdre il y a bien longtemps déjà, la ville est rapiécée, mais comme un dialogue théâtral qui fait avancer la pièce ; pas avec l’agent, non pas avec l’agent, ça, c’est fini

Site sous licence Creative Commons