le point imaginaire

les derniers textes

Cinq dernières rives…

accroche du paysage

19 juin
imperturbable

le ciel voit clair

14 juin
les pointillés

ample aigu

11 juin
quelqu’un a parlé

les tachetés, les mouchetés

9 juin
esaü, jacob

la ville rapiécée

7 juin
l’agent veut

accroche du paysage

imperturbable
que de lettres charriées
le mot laid, mais la chose belle

qu’y faire face redresse la tête

on écrit, on lit