le point imaginaire

< écriture au fil des jours < rhéologie bouleversée

Les derniers textes…

rhéologie bouleversée

13 décembre
et boum, t’es assommée

les canards

5 décembre
qui cancanent

montage cut dans l’intracrâne

26 novembre
ces trois filles dans une salle

annonce en trois tableaux

23 novembre
l’aube en morse

qui trop étanche

22 novembre
bois l’eau,
|

rhéologie bouleversée

et boum, t’es assommée,
cet arbre du parc près de la Blanche Maison,
à un doigt, à un pas, t’étais dessous,
sous la branche qui est tombée,
avec ce grincement et tout à la fois ce cri de déchirement,

rhéologie bouleversée,
plus rien ne tient, plus de jeu de ces forces,
juste écrasée par terre la pauvre sans raison

Site sous licence Creative Commons