< le goût des autres < auteurs & co

Les derniers textes…

l’Amérique n’existe pas

28 janvier 2017
de peter bichsel

la cheffe, roman d’une cuisinière

22 janvier 2017
de marie ndiaye

empiler des cailloux

29 décembre 2016
alain richert

M Train

29 octobre 2016
de patti smith

les villes invisibles

9 août 2016
d’italo calvino

la maison de poussière

The House of Dust
Conrad Aiken
1920


…I lay in the warm sweet grass on a blue May morning,
My chin in a dandelion, my hands in clover,
And drowsed there like a bee. . . .blue days behind me
Stretched like a chain of deep blue pools of magic,
Enchanted, silent, timeless. . . .days before me
Murmured of blue-sea mornings, noons of gold,
Green evenings streaked with lilac, bee-starred nights…

… I lay by the hot white sand-dunes. .
Small yellow flowers, sapless and squat and spiny,
Stared at the sky. And silently there above us
Day after day, beyond our dreams and knowledge,
Presences swept, and over us streamed their shadows,
Swift and blue, or dark...

écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 16 décembre 2017 et dernière modification le samedi 16 décembre 2017
Merci aux 268 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)