< écriture au fil des jours < fictions rapides

Les derniers textes…

la vieille du boulevard saint-germain

4 août 2019
vous ne pouvez pas la rater

no surfing today

17 août 2018
verne approche

hypothèses hallucinatoires

4 août 2018
on pourrait croire à

un vrai conte de noël

25 décembre 2017
d’après un fait réel

l’homme qui murmurait des choses qu’on ne comprenait pas

14 novembre 2017
il avançait en trébuchant

tous les canapés ne se déplient pas en littérature

Cette histoire de lit, la femme est fragile, du grand âge, elle passe sa journée assise sur le canapé, horizon court terme, la télévision, napperon, bibelot, et elle tremble, pas les programmes qui la font trembler, c’est Parkinson qui la secoue, comme la mère de Samuel Beckett, ou Didier Anzieu, mort de la maladie, se souvenir de sa mère Marguerite, internée douze années à Sainte-Anne et soignée par Lacan, le cas Aimée, qui ne le dira pas au fils quand il l’aura en consultation, de quoi trembler sans doute, mais le fils dont on parle ici, celui de la femme muette et gracile sur le canapé, aime sa mère comme compte une banque, et petits embrouillaminis micmac à moi le flouze, alors pas de placement, pas de lève-personne, pas de fauteuil, trop cher pour elle, et les institutions, elles ont beau leur dire, même à deux auxiliaires, elles ne peuvent pas faire le transfert sans l’équipement, alors pour la nuit, on la couche sur le canapé, un an que ça dure d’une vie à deux positions, assis, couché, quelle chienne de vie ça lui fait dans la tête, de dormir sur ce pas canapé-lit qui fait lit-canapé, et comment on dort après ça.

écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 3 juin 2015 et dernière modification le vendredi 5 juin 2015
Merci aux 256 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)