le point imaginaire

< écriture au fil des jours < cherche le sens

Les derniers textes…

l’épée d’immortelle

14 juillet
tu dois parfois t’arrêter

les tachetés, les mouchetés

9 juin
esaü, jacob

dans le monde de la post-vérité

30 janvier 2017
le monde se dédouble

pas mortelles

27 décembre 2016
plaies de vie

augmente ta nécessité

11 juillet 2015
plus nombreuses seraient les étoiles
|

l’épée d’immortelle

Tu dois parfois t’arrêter, t’élever légèrement au-dessus du niveau du sol et contempler ce qu’il s’est travaillé en toi les derniers jours, depuis disons la mort de Simone Veil, et ce beau documentaire où tu as enfin la réponse à une question que tu t’étais posée il y a longtemps, pourquoi donc avait-elle conçu de mettre son numéro de prisonnière de camp sur son épée d’immortelle, quand on apprend que de l’autre côté du pommeau en symétrie figure son prénom et son nom, ça s’éclaire, que se donne là le sens d’une vie, une lutte qu’elle rejoue partout comme si rien ne pouvait le faire oublier, le refus de l’extrême déshumanisation dont toujours elle se doit de triompher, comme si le fait d’y avoir survécu jeune reposait l’enjeu ad vitam aeternam, marquant son destin d’une clef d’effroi toujours à museler.

Site sous licence Creative Commons