le point imaginaire

< écriture au fil des jours < se soucier de

Les derniers textes…

se soucier de

11 août
le confesse

maison multifonctions

2 août
tu vis l’année

la vie va vite

28 juin
le mois de juin a filé

journée d’amazones

15 juin
sous le signe de
|

se soucier de

le confesse, me soucie de ma famille, aux dernières nouvelles tout allait bien, de mes amis, celui qui vient de subir une opération, ceux encombrés de problèmes, ne peux rien pour eux, juste y penser, en téléportation de pensée positive, ça fonctionne je pense, mais aussi de choses tiny little pas de même niveau mais qui finissent par prendre la coloration des plus grands tourments, comme si une clef, l’humaine, teintait la partition à son humeur, le futur accueil du laurier rose et du callistemon laevis dans un endroit protégé cet hiver, n’ai pas de grande serre, savoir si mes graines bio de poireaux sont adaptées à un semis d’août ou si les plants de laurier sauce vont résister à la chute de pierres du talus, se demander si le tailleur de pierres va se dépatouiller des tuffeaux rongés à remplacer, s’il faut poser une sous-couche sous la peinture prévue de l’escalier, si je vais savoir écrire cette scène du bateau qui me manque encore pour terminer Anchorage, s’il va s’arrêter de pleuvoir pour que l’herbe sèche, afin de pouvoir passer le rotofil, un cheminement parsemé d’angoisses, les grandes, les petites, mais les effleurant là sur ce site, les dépose dans la litanie des plus de sept cents textes écrits, un parmi d’autres pour advenir ce que doit

Site sous licence Creative Commons