le point imaginaire

< écriture au fil des jours < ce qu’on cèle au jour

Les derniers textes…

ce qu’on cèle au jour

18 août
peut-il davantage disparaître

révélation du jour

30 juillet
l’obscur contient sa transparence

hier paris

25 juillet
au pied des jours

nénufars, nénuphars, nénufars

18 juillet
aller-retour sur l’étang

impressions d’arbres

3 février
une haie d’arbres
|

ce qu’on cèle au jour

fascination pour le caché,

quand les corps se soustraient à la lumière,

creusent et s’hébergent dans le tufeau accueillant,

viennent écrire en communauté une chronique poétique,

ou d’une reine la satire,

confient aux entrailles leurs impressions caustiques,

leurs allusions sexuelles,

mettant au secret de la pierre les étonnements, les nouveautés

ce qu’on cèle au jour peut-il davantage disparaître

Site sous licence Creative Commons