le point imaginaire

< écriture au fil des jours < autofictions

Les derniers textes…

un quotidien trop liquide

10 novembre 2017
au lieu d’aimer d.h. lawrence

dans l’eau de la claire fontaine

26 octobre 2017
like water in the palm of your hands

hommage à

22 octobre 2017
un cœur simple

sur un air d’opérette

22 août 2017
qui t’envoie cet angle de rues

#2 entrons dans l’écran

22 mai 2017
en rentrant du bar-tabac
|

en route pour colmar

On roule dans la 404 Peugeot en direction de Colmar. On passe près de Rouffach, on aperçoit le panneau signalétique pour l’asile psychiatrique. C’est quoi l’asile spik, spikatrik, papa ? Nous les grands on répond au petit, c’est chez les fous et si t’es pas sage on t’y laissera, on rit si fort nous les grands. À l’avant, la mère se retourne, n’embêtez pas le petit.

Site sous licence Creative Commons