le point imaginaire

les derniers textes

Cinq dernières rives…

attrape le temps

20 octobre
finitude

on marchait

9 octobre
je ne saurais dire

café fertig ?

6 octobre
j’ai une cafetière

hypothèses

3 octobre
descriptif lent

notes sur le courage

10 juillet
processus cumulatif

jusqu’à ma dernière attestation

Maison avec vue, la transgression sans audace, pouvoir regarder les maisons patriciennes, la vieille école, celle du domaine, les vignes, les quelques bâtis neufs, mais surtout cette sensation d’être sur la colline et d’en contempler une autre à distance, que le regard a ce pouvoir d’échapper au confinement, de jeter un pont vers le lointain, de créer cette continuité avec le grand horizon, cette présence sous l’océan bleu,

Confinons-nous ensemble, une invitation faite à temps, avoir su saisir le juste moment pour le nous contre le virus. Je toucherai ta peau jusqu’à ma dernière attestation. J’atteste ici que je suis avec toi pour l’éternité, la meilleure définition, une période sans date de péremption.