< écriture au fil des jours < de l’écriture

Les derniers textes…

j’entends la sonnerie

13 novembre
entends-tu

le passé violent

7 novembre
ici, nous coïtons

la clef cryptée

28 octobre
lu en allemagne

direct ou indirect libre

7 octobre
dans un roman

la fin du roman

28 septembre
la question de
|

la clef cryptée

MPEG4 - 40.8 Mo

Lu en Allemagne La clef USB de Jean-Philippe Toussaint, et me retrouve dans la même position que vis-à-vis de mon roman, non que cela soit comparable, mais j’examine la fin retenue avec étonnement. À quoi doit correspondre la fin principale d’un roman, —parce qu’en fait il y en a plusieurs, les fils narratifs devant boucler, chacun doit se clore sur quelque chose, même d’allusif, enfin il me semble — et dans le cas du Toussaint, la fin principale ne boucle qu’un fil apparu plus mineur au début du roman, alors qu’au contraire la narration principale s’esquive si je puis dire sur la disparition d’un PC dans les toilettes et ses conséquences ; on assisterait à une sorte de chassé-croisé des fins.

Et ça paraît étrange de la part d’un écrivain malin comme lui. Et donc évidemment on pense à une autre hypothèse, la fameuse hypothèse du OU ALORS qui amènerait à réexaminer le tout du livre, que le roman qu’on nous aurait donné à lire viendrait comme leurre cacher le vrai récit, que l’enjeu ne serait pas le plot de contre-espionnage ou une sorte d’histoire-prétexte à présenter les databases, la blockchain et ses bitcoins, ou basique le contenu de la clef USB, mais une clé privée, comme il en existe sur les comptes bitcoin, qu’on appellerait éthique ou transmission généalogique —ou pas— entre un père et son fils, l’envie du fils de s’émanciper, de se débarrasser du carcan paternel, de ses vieilles lunes, de redonner un esprit d’aventure à sa vie, et en signe de culpabilité une sorte de punition, la fin brutale. C’est-à-dire du grand art puisque le livre qu’on aurait lu devrait être revu à l’aune de cette nouvelle perspective.

Autant dire que je n’en ai pas fini. En relisant la fin de mon roman, vais-je céder à la tentation de faire se croiser mes lignes de pêche plongées dans les fonds vaseux du lac et me demander ce qui pourrait en sortir de nouveau ?

écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 28 octobre 2019 et dernière modification le lundi 28 octobre 2019
Merci aux 371 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)