< écriture au fil des jours < comment terminer sur un sorbet est contemporain

Les derniers textes…

comment terminer sur un sorbet est contemporain

2 novembre
le récit, prenons une nouvelle

l’instant marécageux

29 juillet
on était revenu début juillet

essorage du huit

20 juillet
poursuivre est un

personnages, anchorage

8 juin
ce monde en moi
|

comment terminer sur un sorbet est contemporain

Le récit, prenons une nouvelle, déroule sa logique, imperturbable, approche de sa conclusion et au moment de la chute, se termine hors le cadre, c’est-à-dire reconfigurant au dernier moment toute la lecture de la nouvelle, se demander ce qu’on a lu, l’ai un peu fait dans Moins quarante avec sa fin élargissant le champ qui zoomait au départ sur le plongeur, et c’est ce « hors cadre » que j’interroge ici, un achèvement bifurqué est-il contemporain, être dans le temps du récit puis faire débouler l’histoire dans une autofiction arrivée quelques minutes avant pourrait bien être une erreur de jeunesse, mais la jeunesse de qui, pourquoi ne pas préférer le rétablissement, comme on le dit de la fin d’un salto arrière quand on arrive devant le jury « droit dans ses bottes », rien n’a dépassé, on a les pieds sur le tapis et pas en-dehors et on ne trébuche pas, genre un bon atterrissage de nouvelle avec tout juste une métaphore portant sur le sens final de ce qu’a voulu dire le narrateur, une sorte de sillage pour déranger les lecteurs, la pureté stylistique tiendrait dans l’aspect totalement intradiégétique du récit, plus classique sans doute, mais suis pas convaincue, si moi je m’épanouissais dans les fins hors cadre, par exemple empruntant au fantastique comme je me prépare à en commettre une dans Anchorage ?

écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 2 novembre 2017 et dernière modification le jeudi 2 novembre 2017
Merci aux 85 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)