< écriture au fil des jours < sur un air d’opérette

Les derniers textes…

sur un air d’opérette

22 août
qui t’envoie cet angle de rues

#2 entrons dans l’écran

22 mai
en rentrant du bar-tabac

entrons dans la pièce

21 mai
un canapé recouvert d’un plaid

de tonton léon

19 mai
de pierrick bisinsky

l’oiseau bleu

7 mai
la petite est assise sur la pelouse
|

de tonton léon

De tonton Léon et de la difficulté à caser un de tes textes dans les rubriques du site

Le jeudi de temps en temps, tu baby-sittes, une de ces formes de troc contemporain, échange garde d’enfants chez copains contre le gîte et le couvert ; outre une bonne solution pour dormir à Paris, ça ravive des émotions de l’enfance, puis de la mère que t’as été, ces rencontres du jeudi soir avec une petite fille de trois ans et un petit garçon de cinq, un moment précieux de l’heure du dîner à l’heure du coucher, où tu leur lis une histoire.

Hier, la petite avait emprunté un livre à la bibliothèque, qu’elle s’entêtait à nommer Les trois petits cochons, alors qu’il s’agissait de Tonton Léon de Pierrick Bisinski.

On était dans le même univers, t’avais dû leur lire au moins dix fois la version originale, la petite en plein dans les histoires de loup, mais là, elle avait rapporté une variante, t’aimes bien l’idée, elle s’était cherché quelque chose pour mieux dormir, maligne.

Tu pourrais pitcher l’album, tu préfères lire la quatrième de couv, sais pas comment dire quand c’est en ligne. : « Aujourd’hui Billy pique-nique avec ses parents dans le bois. Mais Billy s’ennuie ici. Jusqu’à ce qu’il rencontre... LE LOUP ! Mais est-ce un vrai loup ? Non ! C’est Léon, son oncle préféré, qui s’est déguisé pour faire une blague ! Mais où sont passés les parents de Billy ? ». C’est la question, effectivement.

Qui disait donc, ces derniers jours, qu’on a enterré le second degré, abracadabra, disparues, les métaphores. Est-ce qu’on en dort mieux pour autant, pas sûr, hier, la petite s’est endormie, la main dans la main.

Enfin, ce qui reste ce matin, c’est plutôt de savoir où tu vas ranger ce texte, dans la rubrique Auteur & Co, dans tes billets d’autofiction, ou dans participations, t’y réfléchis encore, en le casant dans le carnet de notes.

En attendant de le mettre finalement dans autofiction.

écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 19 mai 2017 et dernière modification le dimanche 21 mai 2017
Merci aux 49 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)