< participations < invitations sur le web < la voisine : un laboratoire

Les derniers textes…

une restitution en vue

6 mai 2017
hier, fait écrire les femmes

les hirondelles sur le fil

3 mai 2017
on les compte

dis, tu vas où ?

2 mai 2017
quand on se carapate

tout pourrait commencer comme ça

30 avril 2017
ma famille ?

entretien avec la voisine

29 avril 2017
publié initialement sur le site de la voisine

les hirondelles sur le fil

On les compte sur le fil, les hirondelles, elles s’alignent prêtes pour l’envol, on les aime pour leur liberté, elles s’échappent, et dans le poème elles résistent à Ponge ou s’effleurent en comptine d’une Louise. Quand d’un repli de l’aile elles basculent ne laissant au regard que ce profilé du vol qui fuit à l’horizon, elles deviennent écriture, juste un délié, mais leur encre jamais ne s’assèche. Plongeant d’un toit imaginaire, on leur voit des traces dans la neige, faudrait leur mettre des moufles aux hirondelles, un cache-nez, un manteau, les emmitoufler pour les protéger de l’hiver, parce que la vie dure, la vie est dure quand on a part dans le grand monde, mais sans cette grâce d’éphémère que quelque plume abandonne, qu’aurait la phrase pour durer, qu’aurait le poème pour exister, qu’aurait ce texte pour advenir.

Le site de La Voisine est visible ici

écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 3 mai 2017 et dernière modification le samedi 6 mai 2017
Merci aux 175 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)